La Lune dans le Caniveau – 97410 Saint-Pierre

La Lune dans le Caniveau – 97410 Saint-Pierre

Avec Monsieur, nous étions exceptionnellement sur Saint-Pierre (fait assez rare pour le souligner). Nous avons arpenté la rue Alfonse de Babet, en quête d’un nouveau restaurant.

C’est alors que nous sommes passés devant La Lune dans Le CaniveauLeur carte rédigée à la main sur une grande ardoise m’a de suite interpellée, et les intitulés des plats m’ont donnés l’eau à la bouche.

Depuis la rue, nous avions une vue directe sur la cuisine, c’est bon, il n’y a rien à cacherJ’ai ensuite pu apercevoir la décoration, il ne m’en fallait pas plus, c’était acté : « c’est celui-ci, c’est le bon ! On entre !« 

LA LUNE DANS LE CANIVEAU RESTAURANT DEVANTURE


Les lieux

Le restaurant n’a pas énormément de tables, ce qui n’est pas pour me déplaire, ça le rend cosy et chaleureux. Je ne suis pas très fan des grandes salles de resto, avec des tables à foison, je trouve que ça fait usine à gaz, et impersonnel…

J’ai eu un gros coup de coeur pour la décoration, ça m’a fait penser au genre de petit restaurant que l’on peut retrouver à Toulouse.

On ressent une bonne atmosphère dans La Lune dans le Caniveau et on s’y sent bien. Ce restaurant a une vraie personnalité, c’est un lieu plein de vérité et d’authenticité. On comprend que Karine et Esteban, les deux associés qui ont ouvert ce lieu avaient quelque chose à raconter.

Tout d’abord, il y a cette fameuse cuisine ouverte que l’on pouvait apercevoir depuis la rue. Elle est aussi ouverte sur le restaurant, vous pourrez donc admirer les chefs à l’oeuvre !

Vous avez la possibilité de manger sur des tables normales ou des tables hautes, voire même au comptoir pour être plus près des fourneaux.

LA LUNE DANS LE CANIVEAU RESTAURANT

LA LUNE DANS LE CANIVEAU RESTAURANT

la lune dans le caniveau restaurant saint-pierre

Un des murs est peint en noir avec cette peinture «ardoise», la même qu’utilisait Valérie Damido dans l’émission d&co (tu vois le truc ? ) (aux décorateurs qui liront cet article : pardonnez mes références 😉 ).

Sur ce fameux mur noir, on y retrouve les paroles de la chanson de Mano Solo : La Lune. Le nom du restaurant rappellera d’ailleurs à certains d’entre vous le lieu mythique du même nom, qui se trouve à Bordeaux.

Karine a réalisé beaucoup de choses intéressantes en matière de décoration, mais je n’en dis pas trop, sinon vous n’aurez plus de surprises.

En vérité, La Lune dans Le Caniveau ce n’est pas un simple restaurant, c’est UN LIEU ! Un lieu convivial où l’on aime se rendre, dans lequel on s’y sent bien, et où l’on a envie de prendre ses petites habitudes.

LA LUNE DANS LE CANIVEAU RESTAURANT


Dans l’assiette

C’est un plat de poisson qui m’a donné envie d’entrer dans le restaurant, mais lorsque Esteban a commencé à nous expliquer la carte, mon estomac coeur a choisi le magret.

D’habitude, ce n’est pas le genre de plat que je commande au restaurant, car un magret en soi, c’est très facile à faire à la maison, puis au resto une fois sur 2 la viande est de mauvaise qualité, ou alors la cuisson est foireuse. Vous ne trouvez pas ? (Je pense que mon choix vient aussi du fait que depuis que j’habite à la Réunion je mange carrément moins de magret que lorsque j’étais sur Toulouse :/ #SudOuest…)

La façon dont l’assiette a été énoncée m’a fait pencher : « un magret cuit à la plancha, découpé, servi dans un bol avec des frites maison et accompagné d’une salade« .

Je peux vous dire que je n’ai pas regretté mon choix, le magret était excellent !

Une viande tendre, à la cuisson parfaite. En y pensant : magret, frite, salade, c’est assez simple comme plat, mais lorsque c’est parfaitement réalisé avec de très bons produits, il n’en faut pas plus pour se régaler !

La lune dans le caniveau
Magret de canard à la plancha

Les viandes sont toujours cuites à la plancha et accompagnées de frites et salades. Vous avez le choix entre : l’entrecôte et le magret servis avec une persillade (comme sur la photo ci-dessus), ou une tranche de gigot d’agneau désossé, sauce gremolata (citron, ail, persil, noisette, parmesan).

Monsieur a dégusté la tranche d’agneau à la plancha, il n’en avait jamais mangé auparavant, il a tout simplement adoré. La viande était extrêmement tendre. Côté poissons la carte change toutes les 2 semaines.

La Lune dans le Caniveau, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux vins. Esteban est un fin connaisseur, et ses sélections sortent du commun. Nous nous sommes régalés avec un vin de Grèce, je n’en avais vu nulle part ailleurs. La carte des vins au verre change régulièrement, pour les bouteilles vous avez du choix et vous serez très bien guidé.

On retrouve toujours 4 desserts à la carte, ils sont renouvelés régulièrement, au grès des envies de Karine. Mon choix s’est porté sur le gâteau au chocolat et crème de marrons, un grand classique, mon dessert préféré ! Celui-ci était vraiment réussi !

Et, inutile de vous dire que les desserts eux aussi sont fait maison, en plus de ça, ils sont copieux et donnent tous très envie.


Ce que j’ai aimé

  • L’ambiance générale du restaurant, en entrant on s’y sent bien et l’on a plus envie d’en partir
  • L’accueil est chaleureux, le service très agréable et de très bons conseils
  • La qualité des produits proposés est juste irréprochable
  • L’originalité des vins, c’est vraiment l’occasion de faire des découvertes
  • La carte dans sa totalité : tout donne envie
  • Très bon rapport qualité-prix, comptez moins de 20€ pour les plats, qui sont copieux 

J’ai adoré ce resto, autant la gentillesse des personnes qui y travaillent, la qualité des plats proposés, la décoration. C’est désormais mon pied-à-terre à Saint-Pierre.

 

Verdict : Gros coup de coeur pour ce restaurant


 Infos pratiques :


Retrouvez-moi aussi sur Facebook & Instagram 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *